Projet national d’achat conjoint de véhicules intelligents

En bref : Le premier projet du genre mené en Amérique du Nord pour le déploiement d’une demi-douzaine de navettes électriques autonomes à faible vitesse (eLSA) à Markham, en Ontario. Ce projet permettra à des centaines de résidents d’utiliser le service de véhicules à zéro émission offert par la York Region Transit (YRT) afin de se rendre jusqu’aux plateformes locales de transport en commun sans utiliser leur véhicule personnel.

En détail : Grâce à l’utilisation de l’ensemble d’outils de modélisation prédictive Rout∑.iMC du CUTRIC qui simulent le rendement des navettes eLSA dans neuf villes et régions canadiennes, le rapport final du projet CRITUC-PCAST (en anglais seulement) révèle que ces véhicules seront appelés à jouer un rôle essentiel pour combler les écarts entre le premier et le dernier kilomètre dans les trajets reliant les domiciles, les lieux de travail et les plateformes de transport en commun. Financé dans le cadre du Programme de promotion de la connectivité et de l’automatisation du système de transport de Transports Canada, le rapport 2021 démontre aussi comment les solutions s’appuyant sur les eLSA peuvent améliorer la mobilité et la sécurité des transports, et réduire la congestion sur les routes, les besoins en stationnement et les émissions de gaz à effet de serre.

Puisque les usagers du transport en commun sont réticents à utiliser les services qui se trouvent à plus de 20 minutes de marche, les navettes eLSA représentent une solution respectueuse de l’environnement, efficace sur le plan opérationnel et rentable. D’ailleurs, de nombreuses agences de transport en commun dans le monde planifient et mettent en œuvre des projets pilotes, dont certains atteignent le stade du déploiement. En mettant l’accent sur le déploiement, le Projet national de démonstration et d’intégration de véhicules intelligents du CRITUC permet au Canada d’être un chef de file mondial en matière de technologie eLSA.

Les navettes, qui peuvent transporter de 12 à 22 passagers, utilisent des protocoles de communication normalisés entre véhicules (V2V) et véhicules-infrastructures (V2I), ainsi que des mesures de contrôle liées à la cybersécurité de calibre mondial afin d’assurer une navigation et un service sûrs, précis et efficaces. Bien qu’il soit prévu que les navettes eLSA de la YRT fonctionnent sans conducteur, des contrôleurs à bord assureront la sécurité de l’embarquement et du débarquement.

L’avenir : Dans le cadre du projet, le CUTRIC a fait appel à cinq établissements de recherche – l’Université Queen’s, l’Université de Calgary, l’Université du Québec à Trois-Rivières, l’Université de Toronto et l’Université de Windsor – pour faire progresser le fonctionnement des navettes eLSA, leur conception et leur acceptation par les consommateurs.

De plus, le Projet national de démonstration et d’intégration de véhicules intelligents du CITRUC tient compte des dépenses élevées en immobilisations pour le déploiement des eLSA et s’efforce d’assurer l’interopérabilité des systèmes de différents fabricants, et de développer un modèle novateur de coentreprises faisant appel à un financement public et privé.

Partenaires industriels

Partenaires de transport en commun

Partenaires postsecondaires

© CUTRIC-CRITUC 2021

LinkedIn   Twitter   YouTube

 

Bureau de Toronto et adresse postale
1 rue Yonge no1801
Toronto, ON
M5E 1W7

Partenaires Industriels

Partenaires de transit

York Region Transit

Partenaires postsecondaires

Queen’s University University of Calgary Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) University of Toronto University of Windsor