Anna Murray, ingénieure

Image for Anna Murray, ingénieure

Anna Murray travaille pour Cummins Inc., au sein de la division Fuel Cells and Hydrogen Technologies de l’unité commerciale New Power. En tant que directrice de plateforme, elle est responsable à l’échelle mondiale des produits de polyélectrolyte solide produisant de l’hydrogène renouvelable. Elle travaille en étroite collaboration avec le développement des affaires, les ventes et les clients pour définir la vision, la stratégie et la feuille de route de la plateforme. Elle s’occupe de définir les exigences et d’assurer la coordination avec l’équipe des technologies et les équipes d’ingénierie internationales. Elle est également responsable de la normalisation, de l’analyse des données et de l’amélioration continue de tous les produits utilisant la plateforme de la membrane échangeuse de protons (PEM).

Mme Murray possède plus de 20 ans d’expérience dans la gestion de projets d’ingénierie complexes et d’équipes multidisciplinaires. En 2012, elle s’est jointe à Hydrogenics (aujourd’hui Cummins), où elle était responsable de la gestion de plusieurs programmes à la fois dans les applications mobiles (piles à combustible) et stationnaires (génération d’hydrogène). Dans ce rôle, elle a supervisé plusieurs projets novateurs à l’échelle mondiale. Entre autres, la conception et la mise en œuvre de moteurs à pile à combustible fabriqués sur mesure pour les premiers trains de banlieue du monde en Allemagne, ainsi qu’une usine de production d’hydrogène par électrolyse de l’eau à grande échelle en Ontario, qui est unique en Amérique du Nord et l’une des plus grandes au monde. Plus récemment, elle a géré la conception et la mise en œuvre du plus grand électrolyseur d’eau au monde à l’usine de Bécancour, au Québec, qui est entré en service en 2020.

Mme Murray, qui détient un baccalauréat ès sciences en génie électrique de l’Université Queen’s, est ingénieure agréée et technicienne agréée en hydrogène.